Introduction

Qu'est-ce qu'une drogue?

Il ne faut pas parler de la drogue, mais des drogues. Elles sont utilisées comme médicaments actifs sur le système nerveux (on les appele psychotropes). Certaines sont encore prescrites avec succès contre la douleur et certaines maladies mentales. Par exemple: la morphine est toujours le médicament le plus efficace contre les fortes douleurs, des coliques néphrétiques (calculs rénaux) et surtout des douleurs cancéreuses. On ne doit donc pas oublier que les drogues sont d'abord des médicaments qui soulagent les malades.

Mais ces mêmes produits, alors que le sujet n'est pas malade, utilisés à forte dose, et mélangés à d'autres médicaments ou à de l'alcool modifient le comportement habituel de l'homme.

Par exemple, les toxicomanes s'injectent de la morphine et surtout un de ses dérivés, l'héroïne, dans les veines (shoot) ou l'inhalent par le nez (sniff). Il recherchent une forte et très courte sensation de plaisir (flash); elle sera suivie d'une longue période d'apaisement et parfois d'endormissement.

Les effets recherchés des drogues (ou médicaments psychotropes) sont de trois sortes:
-les drogues qui provoquent une excitation psychologique, une gaieté, un sentiment de tension physique et parfois des réactions violentes sont appelées stimulantes.
-les drogues qui provoquent un apaisement psychologique, une détente physique, un endormissement, sont appelées sédatives.
-les drogues qui modifient les perceptions, les sensations auditives, visuelles, olfactives, sont appelées hallucinogènes.
Celles qui troublent le raisonnement que nous faisons à partir de nos sensations sont appelées délirogènes.

Il existe aussi des effets indésirables, non recherchés par les consommateurs tels que les effets toxiques sur : le système nerveux, le coeur, les poumons, les reins, dont certains peuvent être graves (par exemple le surdosage d'alcool, coma éthylique, ou l'overdose d'héroïne) mais aussi la dépendance.

Aujourd'hui, certains ne peuvent prétendre vivre en parfaite indépendance et sans produits qui les aident à tenir dans les moments difficiles. C'est la raison pour laquelle, pour gérer nos "dépendances" au mieux de notre santé, nous devons nous informer sur les risques encourus.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×